Le guide de l'efficacité énergétique

De nos jours, la dépendance humaine en matière d'énergie est sans précédent. Très énergivores, les nouvelles technologies consomment une quantité colossale d'énergie. L'économie d'énergie est devenue une problématique majeure dans ce monde envahi par ces nouvelles machines. L'alternative d'une économie des ressources n'est plus un choix, c'est actuellement une priorité.



L'efficacité énergétique, c'est quoi ?

En physique, l'« efficacité énergétique » est le rapport entre la valeur énergétique produite et la valeur énergétique consommée. Dans un contexte plus élargi, l'efficacité énergétique ou « énergie intelligente » ou encore « efficience énergétique » représente l'ensemble des technologies et actions contribuant à la diminution de la consommation d'énergie pour le même service rendu. Autrement dit, cela consiste à faire mieux avec moins de ressources.


Effectivement, plus la consommation en énergie est importante, plus le gaspillage gagne du terrain et plus le gaz à effet de serre empli atmosphère. L'efficacité énergétique vise alors l'optimisation économique et environnementale et contribue au développement durable. Elle regroupe 3 approches complémentaires pour la maximisation des profits : l'efficacité énergétique passive, active et la transformation du consommateur en acteur-consommateur.


L'efficacité énergétique passive consiste à l'amélioration des constructions de grande envergure pour l'optimisation de la consommation en énergie. Elle touche l'amélioration des différents équipements ainsi que le renforcement de l'enveloppe des bâtiments tout en diminuant la consommation énergétique. En d'autres termes, la domotique. L'efficacité énergétique active suggère une gestion plus modérée des équipements, donc, une utilisation du « juste nécessaire ». Cette alternative éco-électrique sert de pilier vers une transition énergétique. Le consommateur devient également le responsable principal de cette initiative. Doté de capacité d'économie des ressources, il trouve le confort à moindre coût.



Économiser plus, mais comment ?

Le consommateur joue le rôle principal. Chaque geste simple du quotidien est un pas de plus vers l'optimisation des énergies. Cela commence par l'alternative de construction ou de rénovation de maison à économie d'énergie pour les ménages et les particuliers. L'utilisation des ampoules à économie d'énergie pour l'éclairage diminue la consommation en énergie. Le système de chauffage représente à elle seule 77 % de la consommation énergétique. Or, une simple isolation de l'habitation empêche le froid hivernal de s'installer. L'usage des panneaux solaires, des moulins à vent et autres sources d'énergie renouvelable semble plus performant pour l'approvisionnement en ressources.


L'installation des logiciels d'économie d'énergie dans les équipements audiovisuels tels que les consoles de jeux et les ordinateurs assure mieux d'efficacité énergétique. Le choix des circuits courts et la minimisation d'emballage constituent également des solutions écologiques. Le covoiturage, la voiture hybride, les véhicules électriques ou les transports écologiques classiques (vélo, marche à pied) sont autant de moyens de locomotion écologique. Toutefois, la meilleure des solutions pour une économie d'énergie et un développement durable reste l'adoption de l'énergie verte.

Bon nombre de firmes proposent aujourd'hui des solutions innovantes ainsi que des services pour faire profiter aux collectivités une excellente performance énergétique. La valorisation des déchets fait partie de ces solutions proposées. La CNIM SAUDI, présidée par Mr Mohamed Ayachi AJROUDI est un des grands noms dans le domaine. L'entreprise guide les clients pour une meilleure optimisation d'énergie à travers des prestations de conseil, des études, des accompagnements ainsi que des audits énergétiques.